U11 équipe 2

Pour cette troisième journée du plateau d’hiver nous nous rendions chez nos voisins de St Gilles sous un superbe soleil. Les joueurs convoqués sont donc : Mickael, Florentin, Amandine, Léo, Mathias, Dylan,  Trévis,  Samuel, Morgane et Christopher.

Avant cette dernière journée, j’avais motivé tout le monde afin de gagner enfin notre premier match de la saison. Notre victime serait Garons car St Gilles évolue une catégorie bien supérieure à la nôtre avec des deuxièmes années contrairement à nous. Pour cela, je m’appuie sur ce que je pense être l’équipe type, en fonction des capacités de chacun.

Mickael; gardien de but / défenseur droit ; Amandine / défenseur gauche ; Florentin / Milieu centre ; Léo / milieu gauche ; Mathias / milieu droit ; Morgane / avant-centre ; Trévis / remplaçant ; Samuel , Dylan et Christopher.

Je serais vite fixé sur le jeu de l’équipe car Garons sera notre premier adversaire (ceux-ci venant de perdre 6 – 0 contre St Gilles)

Nous étions restés sur un 1-1 et un 0-0. Parole de jeunes Manduellois il n’y aura pas de 3 ème fois !

L’arbitre siffle et de suite Léo prend le jeu à son compte et distribue des ballons à Trévis qui lui le plus souvent le retrouve où combine avec Mathias .Les bases sont posées; Manduel va camper dans le camp de Garons et les rares fois où l’adversaire pose le jeu Amandine (impériale aujourd’hui) et Florentin veillent au grain et soignent leurs relances. Sur son côté droit Morgane redouble d’efforts et de combativité, ce qui lui permet de combler ses lacunes techniques de débutante. Au bout de dix minutes toujours 0 – 0 quand sur une énième combinaison de Léo avec en relais Mathias Léo trouve Trévis dans l’espace. Celui-ci d’une frappe appuyée et placée fait trembler les filets  !!! 1 – 0  vu la clameur des petits de Manduel et des parents. C’est la joie qui envahie l’équipe ; surtout qu’une minute plus tard Trévis d’une superbe frappe enroulé du pied gauche a bien failli doubler la mise mais le gardien adversaire a sorti un super plongeon !

Les minutes s’égrènent mais nous sommes toujours sous la menace d’un contre sur une montée hasardeuse de Florentin laissant champs libre aux attaquants adverses. La délivrance va néanmoins arriver sur une perforation de la défense adverse de Léo qui conclut par une frappe hors de portée du gardien 2 – 0 !!! Cette fois à quelques secondes de la fin c’est sûr,  nous tenons notre pari et si une nouvelle frappe de Léo n’avait pas rencontré le poteau nous aussi aurions pu chanter  » et 1 et 2 et 3 – o » !  C’est fini !!!!!!!!!!!!!!!  Enfin récompensé du travail effectué à l’entrainement qui peut parfois paraitre répétitifs pour certains, mais voilà le résultat est là. Quand on écoute les consignes, que l’on joue simple (contrôle passe),  que tous les joueurs sont solidaires avec une combativité et un état d’esprit irréprochable, on peut vivre des moments de bonheurs comme cette victoire. Les remplaçants ont eux aussi participé à la fête avec leur moyens mais surtout avec une grosse envie.

Passé le stade de l’euphorie collective (parents y compris) Il nous restait plus qu’à terminer l’après par le match contre nos hôtes St Gillois .Face à des deuxièmes années très techniques l’issue ne faisait aucun doute ; 5 – 0 !!! C’est le tarif chez St Gilles. Malgré tout avec un peu plus de réussite et sans un grand gardien (en taille également) Trévis aurait pu marquer à trois reprises. J’ai donc fait tourner les joueurs à différent poste ; Amandine ayant dû sortir souffle coupés à force d’effort.Au-delà du résultat j’ai pu voir de façon flagrantes les lacunes de vivacité et techniques pour nos premières année mais aussi constater que les jeunes avaient une bonne marge de progression. Je sais et  les petits aussi ce qu’il reste à faire à l’entrainement : travailler !

Un gouter plus tard c’est ainsi que s’achève ce deuxième plateau de la saison avec beaucoup de convivialité de la part des éducateurs , accompagnateurs et parents de chaque équipe. Tout le monde rentre sur Manduel et se prépare déjà à raconter cette victoire aux petits copains de l’école.

Jean Louis.