COUPE NATIONALE U 13

 

Aujourd’hui samedi 23 novembre 2013 c’est le 1er tour de la coupe nationale U13 à laquelle participe le SC MANDUEL 1 avec comme adversaires les équipes de Nimes Olympique 1 et 4 ainsi que l’équipe d’Aigues Vives Aubais 1.La séance commence par les test de jongles ou l’équipe réalise un total de 473 jongles sur 1320 réalisable ; donc ce n’est pas avec les jongles que l’équipe se qualifiera.L’équipe est composée de tous l’effectif habituel plus le renfort de Trévis et Youness (issu de l’équipe 3) soit 8 joueurs + 3 remplaçants. Le premier adversaire proposé est l’entente Aigues Vives Aubais qui sur le papier est la moins forte. Et pourtant malgré une tete de Thibault sur le poteau , des tirs des uns et des autres et une domination constante, c’est un 0-0 qui solde ce match avec un face à face remporté par Valentin. Bien pietre prestation sans envie sans rigueur et sans jeu collectif Rageant tant les niveaux etaient différent. Quelques mises au point et remontrances plus tard c’est cette fois ci la plus grosse équipe que nous allons rencontrer, le Nimes Olympique 1.Certains joueurs commencent à faire un complexe d’infériorité et avec nos paroles ils reprennent confiance. Comme prévu les Nimois dominent dans le jeu mais l’agressivité et le jeu collectif de nos joueurs retarde l’échance (l’équipe est composé des titulaires). Ceux ci prennent confiance et grace à leur volonté assorti d’un excellent Valentin omniprésent dans sa surface , ajouté à la non réussitte de l’adversaire sur de nombreuses frappes non cadrées , les équipes sont dos à dos à la mi temps 0 – 0 . Quelques minutes de repos et les dernieres consignes , les joueurs sont en confiance et le match repart sur le meme rythme par des attaques rouges incessantes qui butent sur un excellent Théo Nicolas faisant l’admiration du banc adverses. Changement pour notre équipe car Théo Bertelli a une douleur à la poitrine et c’est Said qui rentre pour la fin du match où le SC Manduel 1 aurait même pu l’emporter si Said avait transmis le ballon à Hugo seul face aux buts !Les Nîmois sont énervés et c’est sur un dernier choc sur la cheville d’Hugo que le match se termine par un vaillant 0 – 0 obtenu par notre équipe. Félicitations !
Il ne reste maintenant qu’a bien jouer contre le Nîmes Olympique 4 pour terminer cette matinée.Nous faisons rentrer Trévis et Youness à la place d’Alexandre Hugo (bléssé) ainsi que Théo (douleur au torse)L’équipe jouera cette 1ère mi temps avec les 3 remplaçants. Cette fois ci les Nîmois jouent en blanc et paradoxalement jouent bien mieux et sont très présent dans tous les duels qu’ils remportent devant notre milieu inexistant toujours en retard et c’est sur un énième ballon en profondeur des attaquants adverses que Valentin hésita à sortir et tacla violemment l’avant centre Nîmois à l’entrée de la surface. Coup franc direct , nous avons frôlé la correctionnelle mais Valentin reste sur le terrain. C’est le joueur David (une ancienne connaissance) qui le frappe et trouve facilement le ras du poteau coté fermé (notre mur étant mal positionné) imparable pour Valentin malgré une belle détente.1-0 à la mi temps sans avoir joué , on s’en tire bien. Hugo et Théo se sentant mieux nous faisons sortir les remplaçants qui ont joué la 1 ère mi temps pour remettre l’équipe type qui (nous le pensons) pourrait remporter ce match. Au contraire , seul la défense Manduelloise fait son match tant le reste de l’équipe manque de combativité mais surtout d’esprit collectif comme le montre ce deuxième but marqué sur une parade de Valentin au milieu d’une foret de joueurs mais aucun manduellois ne parvient à repousser le ballon qu’un Nîmois s’empresse de catapulter dans nos buts. 2 – 0 c’est terminé !!!

Le bilan est mitigé avec 2 nuls et 1 défaite ; aucun buts marqué . Nous retiendrons quand même l’excellent match contre Nîmes Olympique 1 où le SC Manduel 1 a réellement joué à son niveau , mais avec  malheureusement un manque d’engagement et d’implication collective dans les 2 autres matchs. Seul la défense Enzo, Théo et Valentin se sont montrés rigoureux et concentrés et au niveau exigé.

Nous sommes déçus car il y avait vraiment la place de faire quelques choses , mais faut il encore le vouloir.

Beaucoup de travail à venir en perspective afin de retrouver un esprit plus collectif.

Jean Louis et Pierre
(merci à Mourad pour son arbitrage sur le terrain)